Assurance animaux : ce que les Suisses ont à apprendre des Suédois

de | 18 mai 2016

chien assurance11 francs par mois et économiser des milliers de francs chez le vétérinaire

 

Les Suisses déboursent plus d’1,5 milliard de francs par an pour leurs animaux de compagnie. Les dépenses sont particulièrement élevées lorsque l’animal tombe malade ou est victime d’un accident. Il est donc d’autant plus surprenant que dans un pays où l’on s’assure souvent trop, seul un animal de compagnie sur dix soit assuré.

Dans ce domaine, pas moins de 600 millions de francs des dépenses sont consacrées à des prestations de services. Et les frais pour le vétérinaire y figurent en bonne place. Car les animaux doivent être vaccinés, vermifugés et bien souvent opérés.

Les Suisses, souvent surassurés, oublient leurs animauxchat-malade

Une enquête menée par comparis.ch auprès d’assurances animaux en Suisse révèle que, dans le pays, moins de 10 % des détenteurs d’animaux ont assuré leur chien ou leur chat. Voilà qui est surprenant quand on pense que les Suisses sont souvent doublement voir triplement assurés.

Un exemple avec l’assurance voyage : nombreux sont ceux qui, outre une assurance voyage classique, ont encore une couverture via la carte de crédit ou la caisse maladie pour leurs vacances à l’étranger.

Pour ce qui est des assurances de choses, les Suisses dépensent 15 milliards de francs par an. Les assurances animaux représentent une infime partie de cette somme, de l’ordre du millième.

« Cela est très surprenant car, une panne de vélo, si elle est rageante, n’en reste pas moins supportable. Mais si un animal malade doit être euthanasié parce que son propriétaire n’a pas les moyens de subvenir au traitement, cela est tragique », explique Sabine Östlund.

Lire le suite sur: comparis.ch

energetix11

Laisser un commentaire